Jeux pour soirée de fête – épisode 2 : les jeux à danser

Voici un nouvel article consacré aux animations qui égayent les soirées de mariage (et soirées dansantes, ça marche aussi). Cette fois-ci, je vais vous parler des jeux qui font danser les convives.

Je vous épargnerai les classiques danses en ligne façon country, chenilles, danses en tunnel (les gens passent sous un tunnel formé par les bras des autres danseurs) et autres danses des canards. Elles sont plutôt photogéniques mais aussi très connues. Je vais plutôt vous parler d’animations dansées qui se rapprochent davantage de jeux parcequ’elles nécessitent souvent quelques brèves explications. 

Le parapluie du bonheur

Sur un slow, les mariés dansent sous un parapluie ou une ombrelle et les invités leur jettent une pluie de confettis et de serpentins. Au bout d’un moment, le parapluie est tellement recouvert de serpentins qu’ils forment une sorte de rideau. Les tourtereaux peuvent ainsi continuer à danser en toute intimité. Et quand la chanson est finie, les enfants s’amusent énormément avec les cotillons abandonnés.

C’est assez photogénique : entre les invités qui s’éclatent à lancer les cotillons, les enfants qui les ramassent ou doivent sauter pour qu’ils atteignent le dessus du parapluie, et les amoureux biens à l’abris qui oublient le reste du monde, il y a de quoi faire. 

La double ronde

Faites 2 rondes avec un nombre égal de personnes, la première ronde à l’intérieur de la deuxième. Elles tournent dans des sens différents et les personnes composant les 2 rondes se font face. Le DJ aura une playlist avec de courts extraits musicaux de différents styles, et une musique pour la ronde. Lorsque cette dernière est jouée, les convives tournent dans leurs rondes respectives, et lorsqu’elle s’arrête ils doivent danser avec la personne en face d’eux sur l’extrait de quelques secondes qui sera joué.

Pas beaucoup plus photogénique qu’un dancefloor normal, mais ce jeu a l’avantage de mélanger les gens et de créer parfois des paires improbables. Attention à ne pas le faire durer trop longtemps dans la mesure où il exclut une bonne partie des invités.

Variante sans la ronde : le medley

Le DJ enchaîne des musiques variées et les danseurs doivent changer de partenaire à chaque changement. Les extraits musicaux sont de plus en plus courts créant panique et rires au moment du changement.

Le papier journal

Le temps d’une musique, les couples dansent. Mais l’un des 2 a dans sa poche un journal plié en 4 (ou plus!). Il s’agira généralement d’un homme. Lorsque la musique s’arrête, l’homme doit déplier complètement le journal, le mette au sol, s’y asseoir et faire asseoir l’autre danseur sur ses genoux. Le dernier couple complètement assis a perdu et quitte le jeu. A la fin, un seul couple survivra.

Ce jeu peut être très rigolo, tout autant que gênant, lorsque s’y prêtent des dames habillées de manière peu confortable. Ou des couples qui ne sont pas en couple dans la vie. Ou des enfants un peu sauvages (oui bon, j’avais pas 10 ans, il y a prescription). C’est photogénique lorsqu’il y a des fous rires (évidemment).

Les battles

On commence par séparer le dancefloor en 2 : les hommes d’un côté les femmes de l’autre. Ou la team de la mariée face à la team du marié. Ou tout autre critère arbitraire. Une musique connue est jouée. Soit elle est assortie d’une chorégraphie tout aussi connue ou évidente (Alexandrie Alexandra, la macarena, Les pouces en avant et tchic et tchac etc), soit l’animateur exécute et apprend aux danseurs des 2 camps une chorégraphie simple et originale, et chaque camp l’exécute. Il n’y a pas réellement de vainqueur, mais l’esprit de compétition poussera les gens à se taquiner et à bien rigoler.

L’intérêt photogénique pur n’est, à mon sens, pas beaucoup plus élevé que pour une session de danse classique car il sera plus facile d’avoir un effet de chorégraphie sur une danse en ligne que sur une choré que les gens ne maîtrisent pas nécessairement.

Les danses traditionnelles

Pour ceux qui se sentent proches de leur terroir, il peut paraître important de rendre un peu hommage à leurs racines le temps d’une chanson. Cela crée une animation qui attirera d’autres types de personnes sur la piste.

On trouvera par exemple une farandole où les danseurs se tiennent par les petits doigts pour une danse bretonne (an-dro etc). Ou encore la danse de la brioche pour les vendéens (sur un air de polka, les hommes font danser à bout de bras une brioche gigantesque placée sur une sorte de brancard. Puis le cœur de la brioche est découpé pour que la mariée, suivie de certaines autres femmes de l’assistance, viennent y prendre place et être soulevées à leur tour. La brioche est ensuite distribuée). Ou encore la tradition juive de soulever les mariés assis sur des chaises pour les faire danser. Il est aussi possible d’adapter des fêtes traditionnelles, comme la fois où des Dunkerquois costumés ont mis le feu au dancefloor avec les bandes en lignes et le chahut, et en chantant à tue tête les chansons du carnaval. Tout est pretexte à bien s’amuser!

Et vous, quelle tradition pourriez-vous décliner sur une piste de danse ?

jeux à danser sur piste de danse